Comment choisir ses tarauds ?

Vous vous demandez comment choisir facilement et rapidement vos tarauds ? Dans cet article nous allons vous aider en répondant à quelques questions simples !

On utilise un taraud pour réaliser un filetage (pas de vis) à l’intérieur d’un trou lisse. C’est ce que l’on nomme le « taraudage ».

Les taraudages constituent des surfaces hélicoïdales intérieures afin de permettre des assemblages démontable à l’aide de vis.

Le taraudage peut se réaliser à la main avec un taraud et un porte-taraud  ou bien mécaniquement à l’aide d’une machine-outil.

Pour bien choisir ses tarauds on va d’abord se poser quelques questions simples.

Taraudage manuel ou machine ?

Le taraudage manuel

Il se fait par vissage forcé d’un taraud dans le trou lisse. Cette méthode est recommandée pour les filets de dimensions standard. Le travail s’exécute traditionnellement à l’étau avec taraud et tourne-à-gauche (porte-taraud).

Le taraudage réalisé à la main nécessite généralement 3 passes. Il a donc besoin de 3 tarauds différents : un taraud ébaucheur , intermédiaire et finisseur !

Le taraudage machine

Le taraud est monté sur une machine (perceuse, fraiseuse, tour, etc.) et lui, nécessite la plus part du temps qu’une passe.

Trou borgne ou débouchant ?

Il existe 2 types de trous. Le trou débouchant qui débouche de l’autre côté (trou terminé) et le trou borgne (ne débouche pas de l’autre côté) .

Pour un trou borgne, vous utiliserez un taraud à goujures hélicoïdales pour permettent l’évacuation des copeaux vers l’arrière.

Tandis que pour un trou débouchant, vous privilègerez un taraud à goujures droites pour permettre l’évacuation des copeaux vers le bas.

Quels types de filets ?

Quelle matière est usinée ?

Le choix du taraud dépend donc essentiellement de la matière à usiner, de la nature du trou et de la profondeur à tarauder ! Maintenant vous pouvez choisir

LEAVE A REPLY

Your email address will not be published.